In vino veritas.

Publié le par Andromède

Click full view^^
Photobucket

- Je m'en souviens, dit Planchet, il aimait à boire, ou plutôt il buvait. Mais il ne buvait pas comme les autres. Ses yeux ne disaient rien quand il portait le verre à ses lèvres. En vérité, jamais silence n'a été si parlant. Quant à moi, il me semblait que je l'entendais murmurer : « Entre, liqueur ! et chasse mes chagrins. »

Alexandre Dumas, Vingt ans après, chapitre XV.


J'y ai passé la semaine, mais je l'ai enfin terminé ! Cela faisait longtemps que je ne l'avais plus dessiné, celui-là, tiens... Il s'agit d'un croquis d'Athos, tel qu'il apparaît dans Les Trois Mousquetaires, et surtout d'un cadeau pour l'amie Ysa, en réponse à son très beau "The Day before you came" ( thanks again, dear ♥ ! I hope you will like this very dirty one ^^; )

NB : Tsss, maintenant j'ai envie de me remettre à mon Vicomte 2.0 ç_ç 












Publié dans Scribouillages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

René 29/11/2008 08:21

Le petit poète déambule parmi les manifestations essentielles de chacun (e)… il s’enquiert de toute lumière…et vous convie au partage des émotions…Amicalement.

Samantha 28/11/2008 20:57

Tu progresses encore :)

Manu 25/11/2008 20:42

Bravo ! Ta patience est récompensée ! Très beau travail :-)