Et nous reparlerons du vicomte de Bragelonne...

Publié le par Andromède

Moins d'un mois depuis la dernière mise à jour... ça commence, à revenir, donc (ou pas).

 

Comme promis, de retour après quelques jours passés dans mon Nord natal, et surtout quelques jours à socialiser avec mon yéti rose préféré, je peux enfin redevenir vivante sur la toile \o/ Ce qui implique donc, entre autres, de vous parler de ce que j'ai pu faire ces derniers temps, entre deux commandes en retard de la JE.

 

(Avis d'ailleurs à mes éventuels commanditaires qui passeraient par ici : non non, je ne vous ai absolument pas oublié, les news arrivent dans les jours à venir, si tout va bien)

Comme j'en avais vaguement parlé dans le dernier post, la fin de l'année scolaire a été *presque* entièrement consacré au bouclage de mon mémoire... mémoire qui portait d'abord et avant tout sur l'oeuvre d'Alexandre Dumas. Et parmi tous les projets avec lesquels je vous bassine depuis quelques années, maintenant, déjà, je vous laisse deviner avec lequel ça a fait le plus de chocapics...

 

Ce que j'ai très longtemps appelé mon Vicomte 2.0, et qui est aujourd'hui officiellement rebaptisé Le Vicomte de Bragelonne : Palimpseste, est un projet que je traîne depuis de longues années, maintenant. Depuis ma toute première lecture des Mousquetaires, en fait. Mais jusqu'à ces derniers mois, mises à part de vagues idées et quelques scènes clés du roman de Dumas dont je savais exactement comment je voulais les réécrire, le projet en question se résumait surtout à un immense flou artistique... La seule chose dont j'étais absolument certaine, c'était que je voulais écrire un roman où Raoul de Bragelonne n'irait pas se faire tuer comme un con à la fin.

 

Un peu léger, donc.

 

Eh bien ce flou artistique de plusieurs années, il a suffit de trois semaines de surchauffe bouclage pour en faire ça :

 

http://i12.photobucket.com/albums/a243/millenear/notes3.jpg

 

 

A peu près un demi moleskine de notes, brouillons de plan et synopsis détaillé. Non seulement ce projet a maintenant un vrai titre (Le Vicomte 2.0, ça le faisait quand même moyen), mais il a une structure, une direction et un contenu. Je sais où je vais avec... et surtout, surtout : j'ai réussi à raccrocher les wagons avec Miroir, mon autre grand projet de ces dernières années, et avec lequel   je ramais pas mal dans la semoule aussi ces derniers temps. Deux univers de Cape et d'Epée, deux formes d'hommage à Alexandre Dumas et deux histoires où je voulais faire s'exprimer les grands silencieux de la trilogie... Comme dirait Chicot : "Si tu veux un héritier, faut réunir les chemises, pas les séparer".

 

Je ne sais pas encore exactement quelle forme prendra tout ça, jusqu'à quel point l'histoire originale de Miroir va changer en fonction de ce qui se passera dans Palimpseste, mais une chose est sûre : tous les deux s'en portent désormais beaucoup mieux dans ma tête.

 

Et quand des projets se portent bien, ma foi... ça donne des choses^^

 

Raoul, d'abord, qui continue à prendre de la tête et des épaules... et de la capacité à faire la tronche sur mes dessins, aussi >.>

http://i12.photobucket.com/albums/a243/millenear/Raoulcroquis-1.jpg

- Et tout ce corps remue et tend sa large croupe
Belle hideusement d'un ulcère à l'an... *SBAF*

 

(oui, le Raoul Anadyomène m'a beaucoup fait rire)

 

Leonardo, ensuite, un autre très vieux personnage, qui a fait son trou dans ce Vicomte depuis un petit moment, déjà... Un peu plus porté sur la dentelle, mais c'est pour mieux te manger, mon enfant (et aussi parce que j'adore ce genre de fanfreluches made in 1660's). Non, parce qu'autant, Raoul, c'est la caution fruits et légumes qui s'assume pas, autant Leo, lui, c'est plutôt la caution Tic Tac... Doux à l'extérieur, totalement givré à l'intérieur (Leo est doux, Leo est frais... mais Leo n'est vraiment pas pratique).

 

http://i12.photobucket.com/albums/a243/millenear/Leonardocroquis.jpg

 

 

 

Et même que quand tu les mets tous les deux ensemble, eh bah ça fait deux kékés avec les cheveux qui font wouf wouf :

http://i12.photobucket.com/albums/a243/millenear/RaouletLeocroquisrduit.jpg

(Tic et Tac, les rangers du risque !)

 

Et pour finir, puisqu'on parle de kéké...

 

http://i12.photobucket.com/albums/a243/millenear/Chevaliernouveaulookcroquis.jpg

 

Eh non, vous ne rêvez pas, c'est bien le Chevalier.  Enfin, disons plutôt que c'est la version bêta de ce à quoi il ressemblera peut-être bientôt... Rien de définitif, mais comme je trouvais qu'il ressemblait trop à Raoul dans la façon dont je les dessinais, je fais des essais pour lui refaire un portrait digne de ce nom. Ca va sans doute encore pas mal évoluer dans les temps à venir... Mais comme j'aime bien quand même la tête qu'il a sur ces recherches, j'en ai fait une mini aquarelle, juste pour le plaisir de noyer du papier sous la flotte pendant la vague de chaleur de la semaine dernière :

 

http://i12.photobucket.com/albums/a243/millenear/Chevaliercouleurrduit.jpg

 

 

Prochaine update : toutes (je dis bien toutes) mes commandes en retard de la JE  /o/ En espérant que ça vous ai plu, et à très bientôt !^^

Publié dans Miroir

Commenter cet article

LOUANCHI 11/12/2013 19:48


 



HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Mégara 28/09/2012 23:48


Bon, ben je la r'fais, puisque ça marchte pas XD !


 


Rhalooors, je disais : je te mets mon comm' ici, c'est pas le bon endroit mais puisque ton paragraphe 'commissions et tarifs' n'en veut pas, bin j'ai pas le choix.


 

Andromède 31/01/2013 15:56



AAAAAAAAAAAAAAH MAIS QUELLE TARTE J'AI CLIQUE SUR "METTRE LE COMMENTAIRE A LA CORBEILLE" PARCE QUE C'ETAIT LE PREMIER BOUTON QUI VENAIT APRES AVOIR ECRIT MA REPONSE

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH

Quelle con, putain, mais quelle CON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

*va se pendre* T____________T

Je t'avais écrit une belle réponse, en plus et tout, merci tout plein poiur tes encouragements (haha, les commandes.... HAHAHA *PAN* j'en ai combien en attente depuis septembre, déjà ? T___T),
tes compliments, le fait que moi aussi je préférais les croquis à l'aquarellle mais que je désespérais pas de retrouver le niveau à force de travail et tout et tout... RAH PUTAIN MAIS. QUELLE.
CON. SA. MERE. !!!! ALors que t'avais eu tant de mal à le poster ce foutu com T___T

je vais me pendre, du coup, je reviens.... ah non merde, c'est vrai, fauit que j'aille bosser, haha -_-

Bref : merci encore tout plein, et pardon d'avoir supprimé sans faire exprès T________T je hais over-blog !!!!!!!



mégara 14/09/2012 10:31